Bombardements en Arménie : l’Azerbaïdjan s’engage dans une dangereuse escalade

Posted on

Des soldats azéris à la frontière arménienne. ARMENIAN DEFENCE MINISTRY / REUTERS

DÉCRYPTAGE – Les bombardements azéris ont tué au moins 49 soldats arméniens dans la nuit de lundi à mardi. La Russie demande un cessez-le-feu et la France a saisi le Conseil de sécurité de l’ONU.

Pour l’Arménie, le spectre de la guerre revient comme un boomerang. Au moins 49 soldats ont été tués dans d’intenses bombardements dans la nuit de lundi à mardi. Le bilan le plus lourd depuis la guerre de 44 jours à l’automne dernier quand l’Azerbaïdjan avait conquis près des trois quarts de l’Artsakh (Haut-Karabagh, NDLR), une région peuplée d’Arméniens revendiquée par Bakou. Nikol Pachinian, le premier ministre arménien, a accusé son voisin caucasien «d’essayer d’avancer» et «d’utiliser de l’artillerie, des mortiers, des drones et des fusils de gros calibre», pour viser des «infrastructures militaires et civiles».

Deux facteurs semblent avoir motivé l’Azerbaïdjan. Tout d’abord, la défaite russe à Kharkiv. «La Russie est moins en mesure de dissuader l’Azerbaïdjan», confirme Florent Parmentier, secrétaire général du CEVIPOF et chercheur associé au Centre de géopolitique d’HEC. Ensuite, la dépendance gazière de l’Europe. Ursula von der Leyen s’est rendue à Bakou, capitale de l’Azerbaïdjan…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 77% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ? Connectez-vous

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verification for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services